2-Lectures du mois

Voici 9 antibiotiques naturels

 

Les médecins se tournent de plus en plus vers les antibiotiques naturels, sans risque de résistance, ni effets secondaires.

Ils pourraient, comme les antibiotiques classiques, neutraliser les bactéries et faire office d’antiviraux contre la grippe, le rhume, l’otite, l’angine et même les infections urinaires !

1. Canneberge : contre les infections urinaires

D’où viennent les propriétés de la canneberge ?

Une substance contenue dans la baie (proanthocyanidine) empêcherait les bactéries de se fixer dans la muqueuse. En 1994, une étude américaine de l’école médicale de Harvard a montré que la consommation régulière de cette plante réduirait les infections urinaires chez les femmes.

Consommation : 1 gélule/jour le matin avec un verre d’eau pendant le repas en prévention. A vie si nécessaire pour celles qui ont des cystites à répétition. A la place, on peut aussi prendre un verre de jus de canneberge ou 250g de baies (même posologie). Si la répétition des infections persiste, consultez.

Attention : pendant l’infection, la consultation chez un médecin et la prise d’antibiotiques sont fortement conseillées.

2. Pépins de pamplemousse contre le Candida

L’extrait de pépins de pamplemousse serait un antibiotique naturel, un antiviral, un fongicide et un antiparasitaire. Il combattrait 800 souches de bactéries et virus, et 100 champignons et autre parasites ! Il serait recommandé dans le traitement du Candida (champignon à l’origine de ballonnements, fatigue, migraines, douleurs articulaires…).

D’où viennent les propriétés des pépins de pamplemousse ? De leur richesse en bioflavonoïdes.

Consommation (sur prescription d’un spécialiste) : 3 à 18 gouttes une fois/jour dans un verre d’eau la première semaine. Puis 2 fois/jour la deuxième, et 3 fois/jour la troisième pendant les repas. Il est conseillé de revoir un spécialiste après la cure. En magasins bios ou pharmacies.

3. Ail : contre les pneumonies…

De récentes études ont montré que les composés de l’ail peuvent tuer 60 espèces de champignons et plus de 20 types de bactéries, dont le pneumocoque responsable de la pneumonie ou le staphylocoque doré…

D’où viennent les propriétés de l’ail ? L’allicine, substance contenue dans le condiment, est un puissant antimicrobien. Son action au niveau des poumons est particulièrement forte car ce composé volatil s’élimine par cette voie, tuant bactéries et virus au passage.

Consommation : 1 à 2 gousses d’ail crues hachées par jour pendant les repas, en prévention à vie. Malade, 4 à 6 gousses par jour jusqu’à guérison.

4. Vinaigre de cidre : contre les maux de l’oreille

Bon pour la tension, contre l’ostéoporose… le vinaigre de cidre est aussi un antimicrobien efficace contre les infections du conduit auditif.

D’où viennent ses propriétés ? Selon une étude sud-africaine (1998), l’acide acétique qu’il contient serait un puissant antibactérien, notamment sur les staphylocoques à l’origine de maux d’oreilles.

Consommation : En cas d’infection, faites un bain d’oreille avec un mélange moitié vinaigre de cidre – moitié eau chaude, 2 à 3 fois/jour, jusqu’à ce que la douleur et la fièvre disparaissent.

Attention : consultez systématiquement votre médecin pour vérifier que le tympan n’est pas perforé (paracentèse spontanée) et éliminer tout risque de méningite.

5. Arbre à thé : anti infections ORL…

Antifongique, antivirale et bactéricide à large spectre, l’huile essentielle de Melaleuca Alternifolia (arbre à thé) est actif contre le streptocoque (bactérie responsable de l’angine ou des infections urinaires ou intestinales, par exemple).

D’où viennent ses propriétés ? « Son efficacité est indéniable mais on ne connaît pas les raisons de son action », explique le Dr Line Martin, médecin et naturothérapeute.Consommation (sur prescription d’un spécialiste) : 3 à 4 gouttes par jour* en 3 prises avec 1 cuil. de miel, jusqu’à guérison. Prix : huile essentielle d’arbre à thé 6€ (10ml) en pharmacies spécialisées ou magasins bios.

  • Les HE ne sont pas dénuées de risques. Cessez les prises au moindre effet secondaire et consultez si cela venait à s’aggraver.*

6. Huile essentielle de thym à thymol contre la bronchite…

Immunostimulante, antiseptique, antibiotique, antiparasitaire, fongicide, l’huile essentielle de thym à thymol est efficace contre les infections bronchopulmonaires (bronchite) et des voies respiratoires (angine, sinusite).

D’où viennent ses propriétés ? « Le thym à thymol rend la membrane de la bactérie perméable. Elle se disloque ce qui la tue », explique le Dr Line Martin, médecin généraliste, naturopathe.

Consommation (sur prescription d’un spécialiste) : 2 gouttes 3 fois par jour* sur un comprimé neutre ou un sucre jusqu’à guérison. Prix : HE de thym à thymol 10€ (10ml) en pharmacies spécialisées ou magasins bios.

  • Les HE ne sont pas dénuées de risques. Cessez les prises au moindre effet secondaire et consultez si cela venait à s’aggraver.

7. Propolis : contre les angines

La propolis est une résine récoltée par les abeilles, dont elles se servent pour calfeutrer et aseptiser leur ruche. En 1989, des chercheurs polonais constatent qu’elle réduit la durée des symptômes du rhume plus rapidement qu’un placebo.

D’où viennent les propriétés de la propolis ? Grâce à la forte présence de flavonoïdes (antioxydants), elle accélère le processus de destruction des virus et bactéries en améliorant la capacité des macrophages (globules blancs éboueurs) à les neutraliser.

Consommation : « Utilisez un spray buccal à la propolis en solution hydro-alcoolique. 15 à 20 giclées/jour ou diluées dans un peu d’eau. A avaler en cas de rhume et/ou d’inflammations de la gorge », explique Dr Line Martin. En pharmacies et magasins diététiques.

8. Ginseng contre le rhume

Une étude canadienne en 2005 a montré que la prise régulière de ginseng protègerait du rhume. Les chercheurs ont observé que cette racine réduirait également la durée des symptômes.

D’où viennent les propriétés du ginseng ? Ce serait un stimulant du système immunitaire.

Consommation : 100 à 200mg de ginseng sibérien, en gélules 3 fois/jour, en cure de 3 semaines maximum par mois sur au moins 3 mois. Pour plus d’efficacité, un dosage du cortisol sanguin permet de savoir si la prise a une utilité. Prix : 10€ les 90 gélules en pharmacies et magasins bios.

9. L’echinacea purpurea contre la grippe

Cette jolie marguerite pourpre aurait des effets préventifs sur le rhume et la grippe, selon l’OMS et l’ESCOP (groupe de scientifiques européens en phytothérapie).

D’où viennent les propriétés de l’échinacée ? « Elle rend les globules blancs plus mobiles et augmente la capacité des macrophages (globules blancs éboueurs) à neutraliser les bactéries… et virus », explique le Dr Line Martin, médecin généraliste, naturopathe. « Elle contient aussi de l’échinacoside, aux propriétés antibiotiques. »

Consommation : 10 à 100 gouttes/jour (la quantité dépend de la corpulence et des symptômes) de teinture mère réparties en 2 ou 3 prises avec un verre d’eau – sur prescription d’un spécialiste. Prix : 19€ les 100ml en magasins bios ou pharmacies.

Sources

Remerciements au Dr Line Martin, médecin généraliste et naturothérapeute à Caen, auteur de l’ouvrage Guide des antibiotiques naturels, éd. Equilibre.

– Etude de l’école médicale de Havard sur la canneberge et sa prévention sur les infections urinaires. 1994 – Thorp MA, Kruger J, et al.

– The antibacterial activity of acetic acid and Burow’s solution as topical otological preparations. J Laryngol Otol octobre 1998.

– Szmeja Z, Kulczynski B, et al. Therapeutic value of flavonoids in rhinovirus infections. Etude polonaise de 1989.

– Predy GN, Goel V, Lovlin R, et al. Efficacy of an extract of North American ginseng containing poly-furanosyl-saccharides for preventing upper respiratory tract infections : a randomized controlled trial. Octobre 2005

Source : Medisite.fr

http://elishean-portesdutemps.com/voici-9-antibiotiques-naturels/Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Aux Portes du Temps


La Newsletter du mois

 Octobre 2019 : Clarté et authenticité!

 

Chers amis, 

Ce mois d’octobre nous plongera dans un besoin de retrouver notre authenticité. Nous serons naturellement amenés à clarifier nos pensées, notre vie et nos échanges avec les autres. 

Notre corps est issu d’une cellule originelle, qui a donné l’énergie pour élaborer notre corps physique. La cellule primordiale existe en chacun de nous, elle est comme une étincelle qui porte la plus haute vibration de l’Amour en nous. Au fil des siècles et de l’histoire humaine, nos anciens ont vécu de nombreuses blessures, souffrances ou culpabilités, dont nous portons nous-mêmes encore les stigmates (par la loi de l’hérédité).

Nos anciens, c’est nous! Ce sont NOS mémoires, NOUS les portons. C’est pourquoi nous aussi, dans nos vies actuelles, nous vivons des blessures ou des souffrances qui ne font que réveiller ces mémoires et fonctionnements qui sont immobilisés, comme dans un circuit fermé. Tout ce que nous vivons aujourd’hui résonne avec le passé de l’humanité.

Nous voulons tous être en paix. Mais pour cela, nous devons faire la paix! 

Il est indispensable de libérer nos blessures et jugements du passé, toutes ces parties de nous qui ont été bafouées, niées ou blessées, et qui résonnent encore aujourd’hui dans nos échanges avec les autres. Il y a ici une notion de responsabilité à intégrer. Le changement, c’est en nous, et c’est ici et maintenant!

Ce sont ces blessures, peines et souffrances qui nous ont éloigné de la vibration de l’Amour, qui existe en chacun de nous, à travers notre cellule originelle. Et ainsi nous avons appris à résister, résister et encore résister.

Les familles humaines se sont succédées et ont aussi chargé les descendants de leurs colères, injustices, haines, amertumes, angoisses, secrets, non-dits… Nous portons tout ce passé en nous, par nos parents, par nos lignées familiales.

De la même façon que nous portons aussi la joie de leurs accomplissements, et leurs changements bénéfiques face aux générations précédentes. Toutes ces énergies et codes familiaux conscients et inconscients font de nous, entre autres, ce que nous sommes aujourd’hui.  

Si vous ne ressentez pas la paix en vous, vous devez libérer ces poids familiaux et surtout comprendre pourquoi vous les vivez. Il n’y a jamais d’histoire vécue sans raison, il n’y a jamais rien qui ne sert à rien, tout ce que nous vivons, absolument tout nous permet d’évoluer. 

Quand nous devenons conscient de cela, nous commençons à vivre! Car jusque là nous étions en état de survie. 

Apprenez à observer ce que vous vivez sans juger. C’est la première étape vers votre guérison. Plus vous observerez ce que vous vivez (ou devez vivre) dans l’idée de comprendre, plus vous vous ouvrirez , et plus vous avancerez. 

Apprenons à être souple avec nous-mêmes, avec la vie! Essayons de développer de la compassion pour nous-mêmes et pour tout ce que nous vivons, rappelons-nous que tout nous fait avancer.

Le soin Pleine Lune de ce mois permettra la libération des poids et difficultés familiales (13/10), et le soin que j’ai choisi de mettre en lumière ce mois est le Soin Guidance : inspiré des constellations familiales, c’est un soin qui permet de comprendre et de clarifier ce que vous vivez, face à certaines personnes ou dans certaines situations précises ou récurrentes.

Je vous souhaite un magnifique automne tout en couleurs, dans la joie d’être authentique, avec sérénité!

Au plaisir de vous (re)trouver,

Paix, Joie, Lumière

Sandra


1-Lectures du mois

L’illumination, c’est de s’élever au-delà de la pensée

 

La pensée n’est-elle pas indispensable pour survivre en ce monde?

Votre mental est un outil, un instrument qui est là pour servir à l’accomplissement d’une tâche précise. Une fois cette tâche effectuée, vous déposez votre outil. Je dirais ceci : telles que sont les choses, environ quatre-vingt à quatre-vingt-dix pour cent de la pensée chez l’humain est non seulement répétitive et inutile, mais aussi en grande partie nuisible en raison de sa nature souvent négative et dysfonctionnelle.

Il vous suffit d’observer votre mental pour constater à quel point cela est vrai. La pensée involontaire et compulsive occasionne une sérieuse perte d’énergie vitale. Elle est en fait une accoutumance. Et qu’est-ce qui caractérise une habitude ? Tout simplement le fait que vous sentiez ne plus avoir la liberté d’arrêter. Elle semble plus forte que vous. Elle vous procure également une fausse sensation de plaisir qui se transforme invariablement en souffrance.

Pourquoi serions-nous des drogués de la pensée?

Parce que vous êtes identifiés à elle et que cela veut dire que vous tirez votre sens du moi à partir du contenu et de l’activité du mental. Parce que vous croyez que si vous vous arrêtez de penser, vous cesserez d’être. Quand vous grandissez, vous vous faites une image mentale de qui vous êtes en fonction de votre conditionnement familial et culturel. On pourrait appeler ce « moi fantôme », l’ego. Il se résume à l’activité mentale et ne peut se perpétuer que par l’incessante pensée. Le terme « ego » signifie diverses choses pour différentes gens, mais quand je l’utilise ici, il désigne le faux moi créé par l’identification inconsciente au mental.

Aux yeux de l’ego, le moment présent n’existe quasiment pas, car seuls le passé et le futur lui importent. Ce renversement total de la vérité reflète bien à quel point le mental est dénaturé quand il fonctionne sur le mode « ego ». Sa préoccupation est de toujours maintenir le passé en vie, car sans lui qui seriez-vous?

Il se projette constamment dans le futur pour assurer sa survie et pour y trouver une forme quelconque de relâchement et de satisfaction. Il se dit : « Un jour, quand ceci ou cela se produira, je serai bien, heureux, en paix. » Même quand l’ego semble se préoccuper du présent, ce n’est pas le présent qu’il voit. Il le perçoit de façon totalement déformée, car il le regarde à travers les yeux du passé. Ou bien il le réduit à un moyen pour arriver à une fin, une fin qui n’existe jamais que dans le futur projeté par lui. Observez votre mental et vous verrez qu’il fonctionne comme ça.

Le secret de la libération réside dans l’instant présent. Mais vous ne pourrez pas vous y retrouver tant et aussi longtemps que vous serez votre mental.

Je ne veux pas perdre ma capacité d’analyse et de discernement. Je ne suis pas contre le fait d’apprendre à penser plus clairement, de façon plus pénétrante, mais je ne veux pas perdre ma tête. Le don de la pensée est la chose la plus précieuse que nous ayons. Sans elle, nous ne serions qu’une autre espèce animale.

La prédominance de la pensée n’est rien d’autre qu’une étape dans l’évolution de la conscience. Il nous faut passer à l’étape suivante de toute urgence. Sinon, le mental nous anéantira, car il est devenu un véritable monstre. Je reparlerai de ceci plus en détail un peu plus loin. Pensée et conscience ne sont pas synonymes. La pensée n’est qu’un petit aspect de la conscience et elle ne peut exister sans elle. Par contre, la conscience n’a pas besoin de la pensée.

Atteindre l’illumination signifie s’élever au-delà de la pensée, ne pas retomber à un niveau situé en dessous de la pensée, soit celui du règne végétal ou animal. Quand vous avez atteint ce degré d’éveil, vous continuez à vous servir de votre pensée au besoin. La seule différence, c’est que vous le faites de façon beaucoup plus efficace et pénétrante qu’avant. Vous vous servez de votre mental principalement pour des questions d’ordre pratique. Vous n’êtes plus sous l’emprise du dialogue intérieur involontaire, et une paix profonde s’est installée.

Lorsque vous employez le mental, en particulier quand vous devez trouver une solution créative à quelque chose, vous oscillez toutes les quelques minutes entre la pensée et le calme, entre le vide mental et le mental. Le vide mental, c’est la conscience sans la pensée. C’est uniquement de cette façon qu’il est possible de penser de manière créative parce que c’est seulement ainsi que la pensée acquiert vraiment un pouvoir. Lorsqu’elle n’est plus reliée au très grand royaume de la conscience, la pensée seule devient stérile, insensée, destructrice.

Essentiellement, le mental est une machine à survie. Attaque et défense face à ses « congénères », collecte, entreposage et analyse de l’information, voilà ce à quoi le mental excelle, mais il n’est pas du tout créatif. Tous les véritables artistes, qu’ils le sachent ou pas, créent à partir d’un état de vide mental, d’une immobilité intérieure. Puis, c’est le mental qui donne forme à l’impulsion ou à l’intuition créative. Même les plus grands savants ont rapporté que leurs percées créatives s’étaient produites dans des moments de quiétude mentale.

Une enquête effectuée à l’échelle nationale auprès des plus éminents mathématiciens américains, Einstein y compris, a donné des résultats surprenants. Questionnés au sujet de leurs méthodes de travail, ils ont répondu que la pensée ne « jouait qu’un rôle secondaire à l’étape brève et déterminante de l’acte créatif lui-même ». Je dirais donc que la simple raison pour laquelle la majorité des scientifiques ne sont pas des gens créatifs, c’est qu’ils ne savent pas s’arrêter de penser et non pas qu’ils ne savent pas comment penser !

Ce n’est pas la pensée, le mental, qui est à l’origine du miracle de la vie sur terre ou de votre corps. Et ce n’est pas cela non plus qui les sustente. De toute évidence, il y a à l’oeuvre une intelligence qui est bien plus grande que le mental. Comment une seule cellule humaine mesurant 1/2500 de centimètre de diamètre peut-elle contenir dans son ADN des informations qui rempliraient un millier de livres de six cents pages chacun?

Plus nous en apprenons au sujet du fonctionnement du corps, plus nous réalisons le caractère grandiose de l’intelligence qui est à l’oeuvre en lui et la petitesse de notre savoir. Lorsque le mental se remet en contact avec cette réalité, il devient le plus merveilleux des outils et sert alors une cause bien plus grande que lui.

Eckhart Tolle

Source: https://www.eckharttolle.fr/lillumination-cest-de-selever-au-dela-de-la-pensee/https://elishean-portesdutemps.com


Soin Pleine Lune du mois

Dimanche 13/10/19 :

Les conflits familiaux

 

Si vous vous retrouvez dans au moins un des points suivants, le soin Pleine Lune de ce mois est fait pour vous, il vous permettra de voir plus clair dans ce que vous vivez et d’avancer :

  • Déceptions familiales, Conflits familiaux
  • Difficulté à prendre sa place, à s’affirmer face à sa famille 
  • Injustices familiales
  • Surprotégé par un/les parent(s) dans le passé
  • Parent(s) absents dans le passé
  • Mésentente, conflits entre frères et soeurs
  • Sensation de rejet, Sensation d’abandon
  • Mémoire d’adoption, mal-être difficile à exprimer
  • Manipulations familiales, Sensation d’être victime
  • Difficultés de communication, de compréhension avec sa famille
  • Difficulté à prendre son envol, à quitter ses parents
  • Dépression, anxiété en lien avec la famille
  • Difficulté à faire le deuil de parent(s) décédé(s)

 

Tarif : 14 € (payable anticipativement)
Abonnement 6 mois : 70 (5 + 1 gratuit)
Inscription par email  : sandragiambra@calli-the.be ou par sms 0478/778.770
Prochains soins / 2019 : 12/11 – 12/12

Archives Soins Pleine Lune

Samedi 14/9/19 : Satisfaction, Joie de vivre
Jeudi 15/7/19 : Prendre sa place, Réveiller sa Vitalité
Mardi 16/7/19 : Conscience et légèreté
Lundi 17/6/19 : Ancrage et nettoyage de l’aura
Samedi 18/5/19 : Lâcher-prise, aller de l’avant
Vendredi 19/4/19 : Joie et Positivité
Jeudi 21/3/19 : Les exigences, les contrôles
Mardi 19/2/19 : Satisfaction, Choix et décisions
Lundi 21/1/19 : Affirmation et Confiance en soi
Samedi 22/12/18 : Tourner la page du passé
Vendredi 23/11/18 : Lâcher-prise du mental
Mercredi 24/10/18 : La solitude
Mardi 25/9/18 : Les jugements

Septembre 2019

Chers amis,

Les énergies de la rentrée et du mois de septembre nous amèneront à prendre confiance en nous, et à sentir notre Force intérieure. Il sera question de bien utiliser cette force, d’oser l’extérioriser et de l’utiliser pour créer les justes choses qui conviennent dans nos vies.

Beaucoup d’entre nous ont une force incroyable en eux dont ils ne sont pas encore conscients. Imprégnés par certains conditionnements erronés du passé (enfance, lignées familiales ou karmiques), nous ne nous rendons pas toujours compte que nous demeurons dans un circuit d’énergie fermé, qui alimente sans cesse le manque de confiance en soi ou le manque de reconnaissance de nos véritables potentialités.

Si vous sentez en vous un manque de confiance, rappelez-vous que c’est une pure illusion, car derrière cette réalité humaine d’aujourd’hui, se cachent des blessures ou des mémoires qui génèrent et entretiennent sans cesse ce manque de confiance. Plus vous ouvrirez votre conscience à une nouvelle réalité qui dépasse ces confinements, plus vous vous libèrerez, et vous retrouverez l’alignement avec votre Réalité, votre être Divin qui est Libre et non conditionné.

Apprenez à comprendre ce qui bloque : selon les histoires de chacun, c’est peut-être une blessure d’humiliation, d’infériorisation ou un sentiment de manque d’amour vécu dans l’enfance, qui se traduit par un manque de force (« je n’y arriverai pas » et donc « je n’ai pas confiance en moi »…). Notre corps s’exprime toujours pour traduire ce qui se passe, apprenez à écouter les signaux de votre corps.

Pensez à bien vous reconnecter à vos profondeurs, cherchez toujours à sentir ce que votre corps vous dit, habituez-vous à sentir vos besoins profonds. Cette façon d’être entraînera progressivement la libération de vos peurs, de vos limitations, de vos conditionnements et résistances. Vous découvrirez à quel point vous avez de ressources et de trésors en vous!

Ce mois-ci la Pleine Lune nous plongera dans le thème « Satisfaction, Joie de vivre ». Le soin Pleine Lune du samedi 14/9 vous aidera si vous ressentez le besoin de vous défaire de vieux fardeaux, si vous ressentez de l’insatisfaction ou de la déception. Ce soin rallumera votre confiance et votre joie d’aller en avant. Les inscriptions sont ouvertes!

Aussi pour vous reconnecter à votre force profonde, et rebooster votre immunité, le cercle de guérison que j’animerai avec ma collègue Sylvie Murruni « Immunité, Vitalité » du vendredi 20 septembre à 19h est fait pour vous. Le cercle de guérison permet de se libérer et sentir pleinement son corps, ce qui pourrait vous donner un bon coup de pouce. Si l’alliance du son et du toucher intuitif résonne en vous, n’hésitez surtout pas à vous inscrire.

N’oubliez pas également les méditations lyriques, qui sont aussi des moments de libération émotionnelle très intenses, elles sont très faciles à suivre et accessibles à tous. 2 séances prévues en septembre : mercredi 11/9 « Détox énergétique, Libération du mental » et mercredi 25/9 « Flamme violette : bien vivre le changement ». Contactez-moi pour toute inscription.

Je vous rappelle également la Méditation Lyrique que j’offre gracieusement à l’asbl La Lumière (oeuvre pour les aveugles et malvoyants) pour leur 100ème anniversaire le vendredi 13 septembre à 19h, venez nombreux et parlez-en autour de vous! Les infos ici

Au plaisir de vous (re)trouver!

Paix, Joie, Lumière

Sandra