La Newsletter du mois

Avril 2020

Un nouveau départ 

 
Chers amis, 

Je vous espère en bonne santé ainsi que vos proches en cette période difficile. Ce que nous vivons là est inédit et cette période nous oblige à revenir en soi, à faire le point, et à se poser les questions essentielles sur soi et sur notre façon de vivre. Se questionner sans se juger, c’est déjà une bonne base, mais ce qui arrive nous bouscule à ce point que cela ne suffit pas : nous devons maintenant préparer la mise en place de nouvelles actions, de nouvelles façons d’être, pour générer un nouveau départ chacun dans sa propre vie.

Et cela n’est pas simple car pour beaucoup d’entre nous cette période de retrait fait remonter

un mal-être, du stress, des peurs ou de vieux conflits avec nos proches, la peur de mourir ou de perdre un membre de la famille. Ces états d’être sont plus ou moins forts chez certains, car ils sont aussi liés à des mémoires que nous portons depuis de nombreuses vies. Ces mémoires de survie remontent à la surface avec ce que nous traversons et il faut laisser cela se faire, car ces mémoires bloquent depuis longtemps l’être solaire qui sommeille en nous. L’heure est aujourd’hui au Pardon, à la Paix et à l’Egalité entre tous les êtres. De nos jours nous parlons tous facilement d’Amour universel, de Fraternité, d’égalité… mais qu’en est-il concrètement, dans nos actions, au quotidien de chacun?

Cette période nous impose la solitude et le repli, et cela génère certains conflits. Mais avez-vous remarqué comme, en même temps, elle fait naître un incroyable élan de solidarité et de fraternité? Nous voilà ainsi face à une réalité : être seul et divisé par le conflit ou être ensemble et unis par la fraternité. Ce sont des attitudes extrêmes et l’équilibre se situe au centre : savoir être seul dans la paix (uni à soi-même) et savoir être unis dans la paix (uni aux autres). Cet équilibre n’est pas encore présent pour beaucoup d’entre nous et cette période si difficile vient bousculer notre confort et nos fausses croyances à ce sujet. 

Quand je vous disais le mois dernier que la perfection, c’est l’Amour… avec ce qui se passe aujourd’hui je pourrais ajouter qu’il n’y a pas de perfection sans imperfection, ou qu’il n’y a pas d’Amour sans haine.

Cette dualité (ou division) est la base de la Vie elle-même… Autrement dit, la haine doit exister pour qu’il y ait un cheminement vers l’Amour. J’espère que cela vous aide à comprendre que vous êtes parfaits, parce que vous êtes Amour, et même si pour l’instant nous avons tous des sentiments de colères, de rejet ou des peurs… cela n’est rien car au final malgré les apparences nous sommes tous en chemin vers l’Amour. Et la période que nous vivons nous le montre d’une façon violente… (c’est malheureusement souvent ce dont l’humain a besoin pour changer sa façon de vivre).

Ce virus qui affecte aujourd’hui la planète toute entière vient se loger dans les poumons et il nous inflige une incapacité respiratoire. Insidieusement et l’air de rien, il vient nous priver de notre respiration, il vient donc emprisonner notre capacité à « accueillir » la Vie par le souffle qui est primordial et vital. 

Comprenez ceci : Tout est miroir, et toute chose nous montre ce qui « est » déjà là. Ce virus vient donc « montrer » à l’humain ce qui se passe, il vient montrer combien nous « refusons » d’accueillir la VIE. Il nous met donc face à notre rejet de la Vie… c’est-à-dire qu’en rejetant l’autre on rejette la Vie, et cela tourne en rond car en rejetant la Vie on se rejette soi-même… Le rejet est un mot fort diront certains, qui ne se sentiront pas concernés. Mais sachez qu’un simple jugement, une simple critique, un simple désaccord, une simple lutte avec son prochain, c’est déjà un rejet…

Le mot « Corona », « couronne », a aussi un sens, peut importe qui l’a choisi ou comment il a été choisi, c’est le nom qui a été donné au virus. Le chakra coronal (dit « la couronne ») est le chakra situé au sommet de la tête. Quand il est en équilibre, c’est par ce chakra que nous nous relions à la Vie, à l’Univers, que nous ressentons l’Unité entre tous les êtres et tous les règnes, quels qu’ils soient (tiens tiens, la Fraternité?). Un chakra coronal bien ouvert et en harmonie avec tous les autres chakras du corps favorise la confiance en soi et en la vie, il développe une Foi inébranlable en la vie, ce qui nous donne une grande Force intérieure, c’est véritablement notre Lien au Divin.

Vous le savez ce confinement est essentiel pour enrayer l’épidémie. Mais voyons un peu l’envers du décor, ce qu’il va chercher comme réaction dans nos profondeurs. Certains ont de la colère d’être emprisonné, d’autres ont la haine de l’autorité « qui vient d’en haut » et n’en font qu’à leur tête et se fichent des règles imposées. C’est très intéressant d’oser regarder cela en soi, cela vous montre où vous en êtes face à ce qui vient « d’en haut ». A l’inverse d’autres constateront combien ils sont soumis aux règles de façon passive et combien cela affecte leur créativité, ils se sentent impuissant mais jusqu’à être triste ou ressentir du vague à l’âme.

Cette période est vraiment propice à de grands questionnements et à des changements intérieurs, qui n’ont rien à voir avec les autres. VOUS êtes le changement, comme je dis souvent « si VOUS changez, votre monde change », c’est tellement une réalité et qu’est-ce que ça fait du bien de s’occuper de soi, de prendre enfin soin de sa vie, de son corps, d’apprendre à aimer tout ce qui est en soi! Vous voyez, c’est ça cheminer vers l’Amour, c’est ça tendre vers l’Amour. C’est de cette façon que vous entrez dans votre Chemin de Vie. 

Je vous invite plus que jamais en cette période à respirer, accueillir la Vie, et faire vibrer la Vie dans chaque cellule de votre corps, et célébrer la Vie en faisant circuler votre Souffle qui est Sacré : prendre un nouveau Départ en cette période de Pâques qui symbolise comme un fait exprès, « le Renouveau ».

🦋

Pour info je ne donnerai pas de consultations durant le confinement. Le Soin Pleine Lune sera offert durant cette période, et si vous avez vraiment besoin d’aide (je pense surtout au personnel soignant et aux acteurs de première ligne face à l’épidémie) n’hésitez pas à me contacter et je vous proposerai un rééquilibrage à distance gracieusement.

La Méditation Lyrique du 4/4 comme vous vous en doutez est annulée (reportée à plus tard), et le thème du Soin Pleine Lune du 8/4 « Savoir pardonner » sera un grand soin de Paix, qui réalignera tous vos chakras, cela est pleinement de circonstance.

Vous êtes nombreux à me demander mon avis sur la question, beaucoup de méditations et groupements de prières en ligne sont organisés partout dans le monde, je ne peux que vous encourager à les rejoindre si vous le ressentez. Mais n’oubliez pas que c’est votre travail personnel qui compte le plus!

Si vous changez, le Monde change….

Il ne sert à rien de prier pour que le Corona s’en aille, si nos attitudes ne changent pas au quotidien! Sachons nous comporter en personnes reponsables, sachons nous adapter et n’ayons pas peur du changement.

Et pour terminer je vous transmets un texte qui vous aidera à prendre du recul au quotidien, à rester aligné et à vous recentrer. Vous pouvez le lire 1x / jour pendant 21 jours, il dynamisera votre lumière cellulaire et boostera votre immunité sur le plan de l’énergie, vous pouvez le consulter et l’imprimer ici :  Protocole de Purification intérieure.

Je vous souhaite beaucoup de Force, et un mois d’avril qui permettra, ne l’oubliez pas, un nouveau départ et de superbes énergies à venir.

Au plaisir de vous (re)trouver,

Paix, Joie, Lumière

Sandra

 

Mercredi 8/4/20

Soin Pleine Lune Offert

🕊 Savoir pardonner🕊

Inscription par Email

Vous aidera à ressentir la Paix en vous-même et envers votre prochain. 

 
Les détails généraux et pratiques du Soin Pleine Lune se trouvent ici

 

Article à lire :

La crise actuelle du coronavirus

 par Eckhart Tolle

 

Article à lire :

Comment gérer les pensées effrayantes?

par Eckhart Tolle

 


2-Lectures du mois

Comment gérer les pensées effrayantes?

Par Eckhart Tolle

« Mais quand j’ai vraiment peur de perdre tout mon argent en bourse, de tomber malade ou de perdre un proche, qu’est-ce que je fais avec ça ? »

À nouveau la peur ! La question concerne la peur. Comment puis-je gérer la peur de contracter une maladie, de perdre une chose ou une autre ? Maintenant, beaucoup de gens éprouvent la peur, non seulement du virus, mais des répercussions de tout ce qui est en train de se produire. Les activités sont arrêtées, tout est en cessation. C’est une chose très étrange qui se produit. C’est comme un arrêt forcé, non seulement des affaires, du commerce, mais encore de l’activité du monde. C’est une fin forcée soudaine de tout cela. Beaucoup d’avions ne volent plus ; des villes sont vides de monde…

Jusqu’à ce que tout cela arrive, le monde était en effervescence, bruyant, en action. Tout était en mouvement. Tout se perdait dans le monde, dans le mental. Et c’est comme si, soudainement, quelqu’un avait dit : « Arrêtons tout ça pour un certain temps ! »

Oh, comme un calme imposé ! C’est précisément ce dont des millions d’humains ont actuellement besoin de vivre. Cela ne veut pas dire qu’ils vont automatiquement faire l’expérience simultanée du calme intérieur, mais pour beaucoup, il y a là la possibilité d’un éveil, s’ils peuvent aller au-delà de la peur, des pensées effrayantes. Mais comment aller au-delà des pensées effrayantes ? Eh bien, cela requiert un peu de conscience. Or, si vous êtes ici, avec nous, vous avez probablement cette conscience. Ce que je veux dire ici, c’est la conscience de ce qui se passe dans votre tête. Au lieu de l’identification totale avec ce qui se passe dans votre tête, vous avez à l’arrière-plan une conscience de ce qui se passe mentalement. C’est très différent, parce que c’est une autre dimension de conscience. Cette conscience n’est pas la même chose que la pensée. La conscience reconnaît la pensée et voici que vous vous rendez compte que vous avez toutes ces pensées inutiles. Là, je verbalise cette prise de conscience, parce que nous communiquons à travers le langage, mais la prise de conscience de toutes ces pensées inutiles et dévastatrices qui traversent notre tête n’est pas verbale. Elle surgit avant ou après la verbalisation, parce qu’elle surgit de la conscience. Il y a la simple reconnaissance que ce qui se passe dans votre tête n’est aucunement une aide. Au contraire, cela vous fait peur, vous rend malheureux.

La personne est prise là, dans tous les problèmes qu’elle mentionne. Il ou elle en relève trois : la peur de perdre son argent, ses économies, ses investissements, la peur de tomber malade ou la peur de ce qui peut arriver à un proche. Vous avez donc peur pour vous-même, vous avez peur pour les autres, et bien entendu, toutes ces choses que vous craignez ne se produisent pas dans l’instant. « Oui, mais elles pourraient arriver », répond le mental, « il vaut mieux que je m’en préoccupe, au cas où ! »

Si ces choses devaient arriver, vous y feriez face, en étant conscient. Avec le pouvoir de votre conscience, vous feriez face à la maladie, à la perte d’argent, même à la perte ou à la souffrance d’un proche. Avec le pouvoir de votre présence, vous pouvez y faire face.

Maintenant, ce que vous ne pouvez pas : vous ne pouvez pas surmonter ces problèmes, ni y faire face, parce qu’ils n’existent que dans votre imagination. Ils ne se sont pas encore produits. Par conséquent, il n’est absolument rien que vous puissiez faire concernant ces problèmes. En fait, plus vous y pensez, plus ils sont amplifiés. Ce qui vous fait souffrir est un domaine complètement illusoire.

Ainsi, s’il y a un minimum de conscience, vous pouvez tout à coup vous rendre compte de ce que vous êtes en train de vous faire, à vous-même. Bon, ce n’est pas que vous vous le faites volontairement ! Disons que cela vous arrive. Vous devenez conscient de ce qui vous arrive, parce que pratiquement toutes les pensées dans votre tête, en l’absence de la conscience, vous arrivent. Elles ne sont pas volontaires. Les gens disent : « je pense ceci, je pense cela ». Vous ne pensez pas, le penser vous arrive. Quand vous n’êtes pas conscient, vous êtes à la merci de la pensée.

Vous êtes à la merci du champ d’énergie que nous appelons « pensée ».

Ce champ se trouve en vous, vous êtes possédé. Vous ne le savez pas. Réalisez que le penser effrayant n’est pas quelque chose que vous faites. Si c’était quelque chose que vous faites, vous diriez : « Oui, je le fais, mais je ne peux pas m’en empêcher ». Non, vous ne le faites pas, cela vous arrive.

Il y a des gens qui se demandent pourquoi ils se font à eux-mêmes ceci ou cela. Eh bien, c’est déjà un bon point de départ : « Pourquoi est-ce que je me fais du mal en pensant toutes ces choses ? » À la prochaine étape, vous vous rendez compte que ce n’est pas vraiment vous qui le faites. C’est le penser automatique que vous suivez dans votre tête continuellement. C’est ce qui vous rend malheureux, ce qui n’a pas de but utile. Je ne m’aide pas, ni personne d’autre, en pensant ces choses, en projetant des choses terribles qui pourraient arriver.

Donc, avec la conscience de ce qui se joue dans votre tête, survient pour la première fois un moment de libération. Jusque-là, vous n’aviez pas de libre-arbitre. Sans conscience, vous n’avez pas de libre-arbitre. Vous êtes complètement à la merci du mental conditionné. Alors, qu’est-ce que vous faites ? Vous avez donc reconnu que ce qui vous arrive ne sert aucun but utile. C’est une prise de conscience importante, parce que dans le mental inconscient, il y a la supposition que vous ne pouvez pas contrôler votre vie si vous ne vous faites pas un souci énorme.

Vous ne savez probablement pas que c’est inutile, mais il y a l’illusion de devoir penser énormément aux problèmes. Vous êtes enclin à continuer de penser dans l’espoir de rester au contrôle. Il vous faut vous préoccuper de tous les problèmes du monde. Si vous ne vous en préoccupez pas, tout va s’effondrer. C’est une supposition sous-jacente, bien sûr une illusion.

Ainsi, le penser soucieux et terrifiant ne veut pas s’arrêter. Vous devez le savoir, il a sa propre dynamique. Et vous ne pouvez pas le combattre. Si vous le combattez, vous le renforcez.

Vous lui donnez un surplus d’énergie. Vous ne pouvez pas l’arrêter par la volonté. Vous pouvez l’arrêter un moment, en utilisant votre volonté, mais ça ne dure pas longtemps.

Vous l’arrêtez simplement, d’abord en reconnaissant, non seulement la futilité de ce type de penser, mais encore sa nature destructrice. Vous commencez alors à voir que beaucoup de la souffrance est produite par le narrateur dans votre tête. À ce moment-là, vous avez le choix : vous pouvez continuer d’être entraîné dans le courant du penser terrifiant ou vous pouvez vous dire « Je choisis désormais de retirer mon attention du penser terrifiant ». Je le verbalise. Mais où va-t-il ? Le penser terrifiant veut toute votre attention, il veut constamment toute votre conscience. Il dit : « je la veux, je ne veux pas partir ! ». Vous dites alors : « je ne veux plus te suivre ». C’est très simple. Vous amenez votre attention ailleurs. Au début, vous devez utiliser quelque chose. Je vous recommande de sentir votre corps subtil. Admettons que vous vous réveillez en pleine nuit, sinon le matin. Au lieu de penser, dirigez votre attention sur le champ intérieur d’énergie de vos mains et vous la maintenez là. Cela ne demande pas de volonté. C’est juste une simple décision. Vous maintenez votre attention. Vous sentez la vie intérieure dans vos mains. Cela devient un ancrage pour sortir du mental, pour être présent. Pouvez-vous sentir l’énergie dans vos mains ? Je peux la sentir. Et c’est toujours magnifique. J’ai ressenti l’énergie dans mes mains pendant de nombreuses années. C’est toujours une nouvelle expérience. Je ne me lasse pas d’en parler, parce que c’est toujours nouveau et rafraîchissant. Ça ne se passe bien sûr pas seulement dans les mains.

Si vous ne pouvez pas sentir l’énergie dans vos mains, fermez les yeux et demandez-vous… Prenez votre main droite ou votre main gauche. Demandez-vous alors si votre main, droite ou gauche, est toujours là ? Est-elle toujours là ? Comment est-ce que je sais qu’elle est là ? Comment puis-je savoir qu’elle est là, juste maintenant ? Non, vous ne pouvez pas le savoir, parce que vous vous rappelez qu’elle était là il y a quelques secondes, puisque vous l’avez vue. Ce n’est pas savoir qu’elle est là, parce qu’elle aurait pu disparaître !

Vous fermez les yeux, vous ne bougez pas votre main, comment pouvez-vous savoir qu’elle est là. Vous pouvez savoir qu’elle est là, mais comment cela se passe-t-il ? Comment le savez-vous ? Vous pouvez la sentir, mais qu’est-ce que vous sentez ? Vous sentez l’énergie à l’intérieur de la main. Au début, c’est très subtil. Vous devez être très attentif pour la sentir. Or, l’attention, la vigilance qui va dans le corps vous retire du penser. Tout d’un coup, votre main semble plus vivante qu’avant. Et ce n’est que le début. Vous pouvez sentir les deux mains en même temps. Ensuite, vous découvrez que vous pouvez sentir d’autres parties de votre corps, les pieds, en même temps, les jambes… Vous devenez alors conscient d’une sensation pénétrante de vie dans tout votre corps, votre champ d’énergie.

Au passage, vous pouvez aussi être conscient que vous respirez, parce que la respiration est reliée au corps. Vous respirez, dans le corps : la respiration entre et ressort. Plus vous devenez conscient de votre corps, plus vous devenez conscient de votre respiration. Plus vous devenez conscient de votre respiration, plus vous devenez conscient de votre corps. Il y a là un état magnifique de vie et… que se passe-t-il pour votre activité mentale ? Elle disparaît presque complètement ou même complètement. Vous ne pouvez pas être conscient du corps subtil et en même temps penser. De rares pensées peuvent être là, mais non pas un flot soutenu de pensées. Ce n’est pas possible, parce que votre attention, votre conscience a basculé du mental pensant au corps subtil.

Vidéo visible ici : http://blogbug.filialise.com

Traduction Robert Geoffroy,

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

 


1-Lectures du mois

La crise actuelle du coronavirus

Par Eckhart Tolle

J’aimerais vous faire partager un petit passage de la Bible. Il est rare que je reprenne des extraits de la Bible pour l’enseignement. Celui-ci est dans le Nouveau-Testament. C’est une parabole dite par Jésus, très profonde et tout à fait appropriée au temps actuel. Allons-y !

« Quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. »

Voyons un peu la signification profonde de ces mots ! « Quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique » veut précisément dire « quiconque entend l’enseignement et le met en pratique ». L’enseignement de Jésus est évidemment : « Trouvez le Royaume des Cieux qui demeure en vous et nulle part ailleurs, ni dans le temps, ni dans l’espace. Trouvez la dimension transcendante, le Royaume des Cieux qui se trouve en vous, à savoir une dimension plus profonde ou plus élevée de la conscience. » Tout le monde peut y avoir accès.

Et celui qui bâtit sa maison, c’est vous. La maison, c’est vous.

« La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison » : Cela représente bien sûr l’adversité à laquelle on est inévitablement confronté dans la vie, une forme d’adversité plus ou moins extrême, aussi bien au niveau personnel qu’au niveau collectif, comme nous le vivons en ce moment.

Or, si vous n’êtes pas allé très profond – rappelez-vous que vous êtes la maison – si vous n’êtes pas allé assez profond, si vous n’avez rien trouvé au-delà du penser conceptuel, vous allez être dévasté par la pluie, les vents, les torrents, autrement dit toute forme d’adversité. Dans le cas présent, nous savons ce qu’est cette adversité. Et même si vous ne tombez pas malade, si vous n’attrapez pas le virus, vous allez être consumé par la peur, comme actuellement des millions d’humains.

Et pourquoi avez-vous peur ? Qu’est-ce que la peur ? Les peurs sont comme des formes-pensées. Vous vous projetez dans un moment à venir et vous n’êtes pas présent. Si vous étiez présent, vous vous rendriez compte qu’à ce moment-ci, rien n’est à craindre. C’est seulement quand vous quittez le moment présent que la peur survient en tant que forme-pensée qui crée une émotion.

Alors, que veut dire aller profond et bâtir ses fondations dans la roche ? Quelle est cette roche ? Quelles sont ces fondations pour la maison que vous êtes ? Vous êtes cette maison.

Et j’aimerais vous proposer une petite méditation maintenant, comme illustration, et pour vous permettre en tout premier lieu de faire l’expérience de ce que signifie allez très profond.Pendant quelques instants, soyez conscient que vous respirez, soyez conscient de vous-même, non pas du vous, du soi conceptuel. Ne conscientisez pas votre histoire personnelle, ni quelque futur imaginaire, mais devenez conscient de vous-même en tant que la présence consciente, le champ de la présence consciente.

Ici, le penser ne vous aide pas. Le penser est un obstacle. Vous allez donc plus profond que le penser et vous pouvez être complètement éveillé et présent avec une activité mentale très réduite. C’est là le début de la réalisation de votre identité plus profonde que j’appelle parfois votre identité essentielle. Et votre identité essentielle est inséparable du moment présent. C’est le présent éternel, intemporel. C’est une dimension plus profonde de la conscience que celle à laquelle vous êtes ordinairement identifié. Et c’est ce que veut dire allez très profond et trouver cette fondation inébranlable. Elle est profondément en vous comme en tout un chacun.

L’adversité est une occasion merveilleuse, parce qu’elle vous oblige à aller plus profond. L’adversité vous oblige à vous éveiller à cette dimension plus profonde de qui vous êtes. Pourquoi est-ce que l’adversité vous oblige de cette façon ? Parce que la vie devient quasiment insupportable quand vous ne vivez qu’à la surface, à la surface des perceptions sensorielles et du mental conceptuel. Vous écoutez les informations, vous lisez toutes sortes de choses ; tout le monde est dans la peur. C’est la maison bâtie sur du sable et quand arrivent les pluies, les vents, les torrents, la maison s’effondre. Dans cette parabole, vous êtes la maison et vous êtes dévasté, dans une anxiété extrême, dans une souffrance extrême.

Il est aussi possible qu’il ne vous soit encore rien arrivé, si vous n’êtes pas tombé malade. Nous parlerons de la maladie la prochaine fois. Mais vivez-vous à la surface ? Votre maison, la maison que vous êtes, est-elle bâtie sur du sable ? Pouvez-vous allez plus profond et trouver en vous les fondations qui vous libèrent de la peur ?

Maintenant, quand tout va bien, il est peu probable que la plupart des gens se soucient d’aller plus profond. « Pourquoi faire ? Tout va bien, mes prochaines vacances sont organisées, le week-end arrive. Un bon repas m’attend. Tout est bien. » C’est la zone de confort. Vous êtes dans votre zone de confort. Je n’ai jamais entendu parler de quelqu’un qui se serait éveillé à partir de sa zone de confort.

Il n’y a pas de mal à être dans sa zone de confort. Appréciez-le quand vous y êtes. Ça dure un certain temps et l’adversité réapparaît, sous une forme ou sous une autre, soit sur un plan personnel, soit sur un plan collectif. Ce sont des formes mineures d’adversité et occasionnellement, des formes extrêmes d’adversité, des calamités éventuelles. Vous pouvez être confronté à la mort, à une grande perte, à une maladie grave. Ce peut être au niveau collectif, la guerre civile, des grèves, un effondrement économique, l’invasion du pays, tant de choses peuvent arriver.

Et en ce moment, nous connaissons la soi-disant pandémie. C’est l’adversité collective. Elle n’affecte pas une personne en particulier, mais elle affecte des millions de gens en même temps. C’est donc une invitation à aller plus profond, parce que si vous ne le faites pas, vous souffrez, inutilement ! Des millions sont dans un état de peur et d’anxiété.

Alors, profitez de cette occasion, soit pour vous éveiller hors de l’état de conscience identifié au mental qui se projette continuellement dans le futur et que vous ne pouvez pas contrôler… Il n’est jamais présent. Cet état de conscience identifié au mental, c’est la maison bâtie sur du sable… soit c’est une occasion pour en arriver à la réalisation que vous êtes beaucoup plus profond que vous ne l’aviez su jusque-là. Vous êtes obligé d’aller plus profond, parce que vous ne pouvez plus supporter la souffrance, le malheur, l’anxiété ou quoi que ce soit.

Donc, la chose la plus importante, en toute circonstance, c’est l’état de conscience à partir duquel vous vivez la situation. Vous devriez faire plus attention à cela qu’aux informations, qu’à ce que vous écoutez et regardez. Quel est votre état de conscience ? C’est là quelque chose sur quoi vous pouvez agir. Il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire quant aux circonstances extérieures. Vous pouvez prendre vos précautions ; vous pouvez aider d’autres gens dans la mesure du possible. Tout ça est très bien ! Faites tout ce que vous avez à faire.

Il y a maintenant des gens confinés chez eux, qui sont obligés de rester à la maison. Voici que vous devez être en retraite privée à la maison. Eh bien, c’est aussi une occasion. Profitez donc de ce temps précieux qui est ici, parce qu’il participe de l’éveil de la conscience de l’humanité. Ça semble paradoxal : quelque chose à la surface a l’air très négatif, a l’air d’un obstacle au bien-être de l’humanité. Oui, c’est un obstacle au bien-être de l’humanité sur le plan purement physique, de façon temporaire, oui. Or, quelque chose qui a l’air d’un obstacle, du point de vue conventionnel, représente en réalité pour vous une occasion de vous éveiller à un niveau plus profond ou, si vous voulez, plus élevé de conscience.

Les humains ne s’éveillent pas quand ils sont dans leur zone de confort. Ils s’éveillent quand ils sont arrachés à leur zone de confort. Tout le monde ne le fait pas. C’est juste une occasion. Si vous ne vous éveillez pas quand vous n’êtes plus dans votre zone de confort, vous souffrez, vous êtes malheureux, vous êtes anxieux, vous êtes plein de peur. Vous n’avez pas trouvé la roche de la fondation.

Maintenant, la différence entre cette parabole et la vie actuelle, c’est l’homme de la parabole qui est déjà allé très profond, qui a bâti sa maison sur la roche. Les intempéries se produisent, mais la maison est inébranlable. Dans la vie courante, il arrive souvent que les pluies, les vents et les torrents s’abattent sur la maison. C’est donc l’adversité qui se produit dans votre vie et si vous n’êtes pas encore allé plus profond, l’adversité vous oblige à le faire. Il n’est donc pas trop tard de vous mettre à « creuser » maintenant, face à l’adversité ! Beaucoup d’entre vous sont déjà dans le processus de l’éveil, probablement la plupart d’entre vous qui écoutez ces mots. Ainsi, ce qui nous arrive maintenant est une occasion magnifique d’aller plus profond. C’est un approfondissement, une accélération de l’éveil.

Donc, autant que possible, en particulier si vous vous voyez glisser dans la peur, dans des états émotionnels, rappelez-vous le moment présent et qu’ici et maintenant, il n’y a rien à craindre. Il vous faut vérifier pour vous-même si c’est vrai ou non. Quand vous craignez quelque chose, vous imaginez un moment futur : est-ce que je vais attraper cette maladie ? Est-ce que je vais mourir ? Un proche va-t-il l’attraper, va-t-il mourir ? Mes enfants, mes parents vont-ils mourir ? Vous imaginez que cela pourrait arriver.

Or, juste maintenant, ce n’est pas ce qui arrive. Donc, quand vous vous sentez repris par la peur, rendez-vous compte que vous avez perdu le moment présent. Et vous vous êtes perdu dans votre mental, dans votre penser. Et des émotions reflètent cette activité mentale. Et quand vous notez cela, quand vous notez que vous avez perdu le moment présent, que vous vous êtes perdu, revenez au moment présent.Des petites choses peuvent vous aider : soyez conscient de votre respiration, soyez conscient de votre corps subtil, du champ d’énergie de votre corps. Le corps est vivant. Sentez l’énergie qui parcourt votre corps. Sentez la respiration, l’état de vie de votre corps. Soyez conscient des perceptions sensorielles. Vous regardez autour de vous. Vous êtes présent. Alors, soyez conscient de cette présence qui est inséparable de qui vous êtes, cette présence qui est inséparable de qui vous êtes. C’est une réalisation sublime. Vous êtes tellement plus que la personne. Cette présence est plus profonde que la personne. Et vous avez eu besoin de l’adversité, soit pour trouver cela, soit pour approfondir ce que vous aviez déjà trouvé et qui n’était pas une réalisation profonde.

C’est le temps d’une grande occasion. Utilisez-le, ne le gaspillez pas. Il y a un dicton qui dit que quand l’ego déplore ce qu’il a perdu, l’esprit se réjouit de ce qu’il a trouvé. Ce qui a l’air mauvais à la surface a une fonction essentielle. Je vous reparlerai bientôt. En attendant, soyez ici, soyez présent ; ne vous perdez pas dans le mental ; ne vous perdez pas dans la peur. Trouvez la « roche » et soyez-y enraciné, en votre identité essentielle. Merci !

Vidéo visible ici : https://messagescelestes.ca/eckhart-tolle-2020-annee-de-leveil-spirituel/

Traduction Robert Geoffroy

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca


Soin Pleine Lune du mois

Mercredi 8/4/20

Offert

🕊 Savoir pardonner🕊

Inscription par Email

 

Vous aidera à ressentir la Paix en vous-même et envers votre prochain. 

Les détails généraux et pratiques du Soin Pleine Lune se trouvent ici
 
 
Hors confinement le Soin Pleine Lune est proposé au Tarif de 14 € ou via un Abonnement de 6 mois : 70 € (5 + 1 gratuit)
 

✨✨Prochains Soins Pleine Lune en 2020✨✨

 

Jeudi 7/5 : Recentrage & Unité
Vendredi 5/6 : Guerre & Paix
Dimanche 5/7 : Lâcher-prise : Détachement & Discernement
Lundi 3/8 : Joie & Positivité
Mercredi 2/9 : Surcharge mentale & Intuition
Jeudi 1/10 : Susceptibilité, Irritabilité & Paix intérieure
Samedi 31/10 : Exigence, Intransigeance & Souplesse envers soi
Lundi 30/11 : Rigidité, Accueillir la Vie & Coopérer
Mercredi 30/12 : Amour & Illusion

 

 


Mars 2020

La perfection, c’est l’Amour

Chers amis, 

Avec l’arrivée du printemps, nos énergies sortent de l’immobilisme de l’hiver car elles suivent le mouvement de la saison tout naturellement. Cela est plus ou moins facile à vivre selon les personnes, car souvent à cette période nos résistances remontent fortement et il est possible que vous vous sentiez tendu, nerveux ou plus têtu qu’à l’habitude.

Le mois de mars nous invite donc à travailler le lâcher-prise, et à nous ouvrir à de nouvelles énergies! Pour bien lâcher-prise, il faut d’abord

se libérer de tout jugement face à ce que l’on vit ou envers la personne qui nous pose problème.

Quand nous émettons des jugements, nous résistons à ce que nous subissons, et c’est alors que nous tombons dans le piège du mental qui trouve mille parades pour éviter la réalité. Si l’Univers nous envoie des épreuves, c’est que nous sommes prêts à dépasser certaines barrières. Rien n’arrive par hasard et nous avons TOUJOURS les clés en nous pour dépasser les difficultés. Sinon, nous n’avons pas besoin de vivre cette épreuve-là…

Dans cette lutte incessante contre l’autre ou contre une situation précise, nous alimentons notre mental, notre égo, qui devient du perfectionnisme, un acharnement du mental. L’énergie d’une personne perfectionniste est froide, éteinte et rude, et sa vie est « mécanisée » , elle manque cruellement de Feu, d’enthousiasme, de plaisir ou de joie. 

Mais si vous développez de la compassion pour vos petites imperfections qui sont finalement si belles, alors vous acceptez de faire renaître le Feu de l’Amour, de la Joie qui est en vous car seul, voilà votre véritable Perfection : c’est l’Amour qui est en vous! Peut-être ressentez-vous une chaleur en vous en lisant ces quelques lignes ? Observez, accueillez ce corps génial qui vous parle et qui vous dit tout!

L’ouverture à l’autre est fondamentale pour lâcher-prise. Mais si on passe son temps à lutter contre l’autre, qui nous dérange, comment pouvons-nous avancer? Les différences permettent une formidable ascension de l’être, c’est une grande chance de pouvoir accepter que l’autre, tel qu’il est, est un miroir pour soi-même. Plus cette tolérance sera, plus le coeur s’ouvrira. Et plus le mental se taira!

Le 20/3, pour célébrer l’équinoxe de printemps, avec ma collègue Sylvie Murruni nous organisons un cercle de guérison « Optimisme et joie de vivre ».  Venez nombreux! La grande énergie de l’équinoxe de printemps nous invitera à réveiller le Feu intérieur, à accueillir la Vie en étant bien ancré, solide et confiant. Infos et inscriptions ici!

Le thème du Soin Pleine Lune du 9/3 sera « Choix et décisions », ce soin vous aidera à recentrer vos énergies et libérer le mental, pour vous aider à clarifier votre vie et faire les bons choix. Ce soin est collectif, et agit aussi sur le plan individuel, le lendemain du soin Pleine Lune je vous envoie une vidéo avec une courte Méditation Lyrique qui permet de bien intégrer le soin en conscience. 

En ce mois de mars je mets à l’honneur mon Soin Guidance, qui permet de bien comprendre les difficultés, clarifier une situation (couple, travail, difficultés, etc.), se libérer d’anciens schémas (il y a des sons thérapeutiques  aussi pendant la séance) et avancer. Cela aide à comprendre les épreuves que l’on vit, débloquer l’énergie et avancer. Pour toute prise de rdv jusqu’au 31/3 il y aura une réduction de 5€. Profitez-en!

Le 21/3 la Méditation Lyrique aura pour thème « Le Miroir : je m’Aime comme je Suis ». Nous ressentirons une grande Paix intérieure grâce à l’effet miroir avec les autres. Je vous rappelle que les Méditations Lyriques ont lieu maintenant à Herve dans un très bel endroit plus spacieux, venez le découvrir si ce n’est déjà fait! Inscriptions ici.

Et enfin je vous rappelle le stage ADN Quantum Technique créé et animé par Gabriela Gomez que j’organise les 22, 23 et 24 mai 2020, une magnifique technique qui nous réaligne à l’être solaire qui sommeille en chacun de nous, par le réveil de notre ADN Quantique (la Lumière de l’être, la Présence Je Suis). J’ai suivi cette formation il y a quelques années et je suis tellement heureuse de vous la partager ici à Liège. Les cours de Gabriela sont accessibles à tous! Le protocole ADN Quantum Technique vous permettra de donner les 4 séances ADN Quantum Technique à d’autres personnes ou simplement de l’utiliser pour vous-mêmes, ce qui est un outil fabuleux pour vous réaligner, nettoyer votre énergie ou vous recentrer. Toutes les infos ici !

Je vous souhaite un magnifique mois de mars, une grande sérénité intérieure et que votre Feu intérieur rayonne!

Au plaisir de vous (re)trouver.

Paix, Joie, Lumière

Sandra


Archives Soins Pleine Lune

Lundi 9/3/20Choix & Décisions
Dimanche 9/2/20 : Solitude & Plénitude
Vendredi 10/1/20 : Culpabilité vs Liberté
Jeudi 12/12/19 : Régénération, Vitalité
Mardi 12/11/19Confiance en soi
Dimanche 13/10/19 : Les conflits familiaux
Samedi 14/9/19 : Satisfaction, Joie de vivre
Jeudi 15/7/19 : Prendre sa place, Réveiller sa Vitalité
Mardi 16/7/19 : Conscience et légèreté
Lundi 17/6/19 : Ancrage et nettoyage de l’aura
Samedi 18/5/19 : Lâcher-prise, aller de l’avant
Vendredi 19/4/19 : Joie et Positivité
Jeudi 21/3/19 : Les exigences, les contrôles
Mardi 19/2/19 : Satisfaction, Choix et décisions
Lundi 21/1/19 : Affirmation et Confiance en soi
Samedi 22/12/18 : Tourner la page du passé
Vendredi 23/11/18 : Lâcher-prise du mental
Mercredi 24/10/18 : La solitude
Mardi 25/9/18 : Les jugements

Février 2020

Les bonnes fondations génèrent l’évolution

Chers amis, 

Selon le calendrier chinois, le mois de février est un mois d’intersaison. Cela signifie que nous nous préparons déjà tout doucement au printemps qui se profile. Pour nous préparer, nous devons réunir nos forces et ainsi sentir nos propres fondations. Ce mois sera donc placé sous le signe de l’enracinement, la conscience de nos forces intérieures et la place concrète que nous occupons dans la vie, parmi les autres. L’introspection sera la clé pour ressentir la Puissance que nous avons en chacun de nous. Quand nous sommes à l’écoute de nos besoins (physiques, émotionnels, spirituels), nous acceptons toute l’énergie et les capacités que nous avons en nous, et nous recréons progressivement l’harmonie en nous-mêmes : c’est alors que nous créons les bonnes fondations. Être à l’écoute de ses besoins ne signifie pas être égoïste ou égocentrique comme beaucoup de personnes le pensent encore. Vous avez des besoins. Vous avez le droit de les écouter, vous avez le droit de les accueillir et de les combler, de les partager aussi.

L’égoïsme commence quand on est centré sur nos besoins par REACTION face au monde extérieur : c’est toujours PAR RAPPORT aux autres. L’égoïste a besoin de prouver aux autres qui il est, montrer ce dont il est capable aux autres, ou rentrer en compétition avec les autres. L’égoïsme est une attitude de fermeture et non pas une écoute de ses véritables besoins, ce qui est précisément une ouverture. Cela génère des différences et des compétitions face aux autres, et l’égo tourne ainsi en boucle dans un circuit fermé, car les blessures ne sont pas guéries, et les besoins ne sont toujours pas comblés. Voyez-vous la différence?

Quand vous êtes vrais avec vous-mêmes, honnête et sincère, quand vous osez être simple et tel que vous êtes face aux autres, quels qu’ils soient, sans masque et sans triche, alors seulement vous écoutez vos véritables besoins, car vous acceptez d’évoluer à partir de ce qui est là en vous. Bâtir les bonnes fondations en soi génère l’évolution. C’est un état de paix, où chacun est soi-même, s’acceptant dans sa réalité d’aujourd’hui et dans cet état il n’y a plus de lutte contre qui que ce soit.

Le Soin Pleine Lune de ce mois peut vous aider à ressentir vos véritables fondations, et à vous reconnecter à vos forces intérieures pour vous sentir plus solide, plus connecté à vous-même et lâcher vos peurs d’accueillir ce qui est en vous, sans se voiler la face : la plénitude c’est la conscience qu’au-delà des frustrations, la Richesse est en vous.

Aussi en ce mois de février je vous encourage à ranger votre maison! A évacuer ce qui est superflu, lâcher les vieilles choses encombrantes accumulées depuis parfois bien longtemps. Votre maison est le reflet de vous-mêmes et une maison encombrée signifie le poids que vous portez, et dont vous pourriez vous passer pour avancer. Pensez au Soin Maison de Vie qui peut vous aider à clarifier votre vie, à travers l’énergie de votre maison, si vous avez des difficultés à avancer.

Pour le bonheur de beaucoup d’entre vous qui étaient inquiets, les Méditations Lyriques reprendront fin de ce mois! Elles auront lieu dorénavant à Herve le samedi matin (toujours sur inscription) à l’espace Oh! Equilibre, (Rue Outre-Cour 67, au-dessus du magasin Bio Oh! Bio et Terroir). Découvrez ici le calendrier et tous les thèmes des Méditations de l’année 2020. Venez nombreux!

Je vous informe aussi d’ores et déjà du stage que j’organise les 22, 23 et 24 mai prochain avec Gabriela Gomez, artiste musicienne que j’affectionne énormément. Elle utilise le son comme moyen d’élévation de conscience et a créé le protocole ADN Quantum Technique, qu’elle viendra nous enseigner. C’est une magnifique technique qui nous réaligne à l’être solaire qui sommeille en chacun de nous, par le réveil de notre ADN Quantique (la Lumière de l’être, la Présence Je Suis). Les cours de Gabriela sont accessibles à tous! Chacun est bienvenu où que vous soyez sur votre chemin d’évolution, cette technique travaillera sur chacun là où vous en êtes. Le protocole que Gabriela enseignera vous permettra de donner les 4 séances ADN Quantum Technique à d’autres personnes ou simplement de l’utiliser pour vous-mêmes, ce qui est un outil fabuleux pour vous réaligner, nettoyer votre énergie ou vous recentrer. Toutes les infos ici !

Je vous souhaite un magnifique mois de février, de belles énergies de communication et de paix les uns avec les autres, dans la sincérité de votre coeur.

Au plaisir de vous (re)trouver!

Paix, Joie, Lumière

Sandra

Soin Pleine Lune – Dimanche 9 février 
Solitude & Plénitude

La Pleine Lune de ce mois vous aidera à ressentir une grande Force intérieure, utile pour dépasser certaines peurs d’avancer ou difficulté à traverser. Il vous aidera à vous reconnecter à votre base, à l’être divin qui est en vous, il vous aidera à vous sentir en sécurité et confiant. 14€ – Infos

Les Méditations Lyriques sont de retour!

Samedi 22 février à 9h30

La Licorne : Se relier au Sacré

Les Méditations auront lieu dorénavant au centre Oh! Equilibre : 67 rue Outre-Cour, 4650 Herve (au-dessus du magasin Oh! Bio et Terroir)  15 € / Séance   Infos Calendrier des Méditations Lyriques 2020

Soin Maison de Vie :
Coup de balai énergétique de votre lieu de vie
 Ce soin vous aidera à avoir une clarté dans votre vie en vous synchronisant avec votre maison, votre Base. Votre maison représente vos Forces, c’est là que vous régénérez votre énergie et que vous créez votre Temple intérieur, qui vous donne un sentiment de sécurité, de protection et d’affirmation.🌟Promo🌟 jusqu’au 28/2 : 130 € (au lieu de 135€) + frais de port offerts!  Infos

Janvier 2020

Janvier 2020

Laissez rayonner votre Dignité

Chers amis, 

Plaisir de vous retrouver pour cette première Newsletter de l’année 2020, que je vous souhaite épanouissante et constructive!

Selon la numérologie l’année 2020 nous parle en effet de récolte de ce qui a été planté en 2019 et de mise en action concrète de nouvelles énergies.

Restons donc plus que jamais en éveil, à l’écoute de nous-mêmes, de nos besoins, n’ayons plus peur du changement! L’espoir fait vivre et quand l’espoir est lié à notre intuition (et pas notre mental) cela devient une grande réalité.

S’écouter, se respecter, dans ses réels besoins. Plus facile à dire qu’à faire diront certains, qui manquent encore de foi en eux-mêmes. D’autres me diront « mais bien sûr que je m’écoute » et sont pourtant si exigeants avec eux-mêmes.

Beaucoup de personnes croient se respecter en se dictant une ligne de conduite exemplaire, façonnée de toutes parts pour « être bien » par rapport aux autres ou dans la vie. Une sorte de quête de perfection toujours plus grande et incessante. Mais être bien, c’est avant tout

être doux et bienveillant avec soi-même, ce n’est pas se punir ni se contrôler, ni s’imposer des règles étroites avec sévérité. La vie sur terre n’étant pas simple, depuis des siècles, de génération en génération nous avons appris la dureté nécessaire pour survivre en ce monde hostile, jusqu’à se « formater » pour être « comme il faut », se sentir fort, ou pour ne pas avoir de problème. Selon certains pour se faire une place ou encore se faire respecter en ce monde.

Ces agissements mécanisés ont emprisonné l’énergie profonde et Féminine de l’être humain, qui a la capacité de pardonner, de ressentir la compassion, la douceur et l’Amour envers soi et la vie. L’humain s’est figé dans ces masques, carapaces et fausses attitudes qui certes ont permis de se protéger et survivre, mais qui cachent pourtant notre véritable identité, notre « Je Suis » profond.

Depuis quelques décennies cependant, au niveau collectif l’humain ressent ce besoin d’éclater sa vérité, d’être Libre ou d’aller contre les diktats établis. Cette révolution, toujours présente, est bien nécessaire car elle nous amène progressivement à laisser émerger notre véritable identité qui a une fréquence Divine, si puissante qu’elle n’a nullement besoin de carapace ou de masque.

Dès lors que nous affrontons nos déceptions, nos amertumes, nos peurs, nous les acceptons et leur donnons un sens dans notre vie : c’est la base du chemin d’évolution. Nous apprenons alors progressivement à ne plus être en contradiction avec nous-mêmes, et à nous aimer sans plus aucun conditionnement.

Ce sont ces besoins là qu’il faut écouter : toutes les discordances qui font que nous ne sommes pas en accord avec notre Présence profonde. Mais beaucoup de personnes préfèrent écouter les besoins de leur mental et se mettent une pression lourde d’exigence et de sévérité, de perfectionnisme qui alimente toujours les blessures et les bloquent dans un schéma répétitif.

En ce mois de janvier, Laissez rayonner votre Dignité! Prenez soin de votre corps, dorlotez-vous, bichonnez-vous, physiquement, mentalement ou spirituellement. Prenez du temps pour vous relier en douceur avec vous-mêmes!

Un regard sincère et humble vous donnera l’audace de faire le tri de ce qui ne vous convient pas ou plus dans votre vie : si vous apprenez à vous connaître, à vous découvrir dans vos réels besoins, vous rétablirez peu à peu l’Harmonie en Vous.

 

La Pleine Lune de ce mois (10/1) sera spéciale car ce sera aussi une éclipse lunaire, ce qui amplifiera l’énergie de la lune et nous poussera à lâcher nos énergies bloquées. L’énergie Lunaire de ce mois nous invitera à nous dégager de toute forme de pression ou d’autorité (famille, travail,…) pour nous sentir Libre et en paix. Le Soin Pleine Lune du 10/1 vous aidera à lâcher de vieilles culpabilités ou systèmes de fonctionnement oppressants,  à vous sentir à votre place et bien ancré.

 

Et en ce mois de janvier je mets à l’honneur le soin Chant de Vie qui est un soin énergétique sonore, basé sur des chants et sons thérapeutiques qui permet le décodage et la libération d’émotions bloquées à l’aide du son. C’est un bain de chants et sons individuel qui nettoie l’énergie en réalignant vos fréquences dans leur Unité. Jusqu’au 31 janvier, si vous prenez 3 Soins Chant de Vie (1 soin programmé toutes les 3 semaines), je vous offre un élixir Déva en cadeau. Profitez-en!

 

D’autant plus que, en ce mois de janvier exceptionnellement il n’y aura pas de Méditation Lyrique : je reviendrai vers vous courant de ce mois pour vous annoncer les dates des méditations qui reprendront en février.

Au plaisir de vous (re)trouver, Prenez soin de vous.

Paix, Joie, Lumière

Sandra