Calli-Thé

Dans la mythologie grecque, Calliope était la Muse de la Poésie et de la grande élOqUenCe (en g rec ancien Kalli6pè =belle volx). Fille de Zeus et de Mnémosyne comme ses huit soeurs, Calliope, avec ses airs majestueux, est traditionnellement représentée le front ceint d’une couronne d’or, tenant d’une main une trompette et de l’aulne le texte d’un poème épique.

« Descends de l’Olympe, ô Calliope, ô reine,
Et dis sur la flôte un chant de longue haleine;
Ou plutôt, la lyre entre les doigts,
Marie un air au timbre de ta voix. »

Horace, Odes, Ill, 4.

THE, première syllabe du mot , vient donner un sens précis à CALLI, abréviation de Calliope… Ainsi CaIIi· THE est née, réunissant la suprématie du chant, de la musique et de la poésie dans un chemin de thérapie!